Vu sur le web > Le marché des apps mobiles pèseraient 6 300 milliards $ en 2021…

http://ift.tt/2su74r0

À en croire les prévisions de la société d’analyse d’applications App Annie,le marché des applications mobiles pèsera 6 300 milliards de dollars en 2021. Le nombre d’utilisateurs d’applications devrait quant à lui doubler d’ici là, passant de 3.4 à plus de 6 milliards.

Pour arriver à ces conclusions, la société s’appuie sur un volume important de données qu’elle croise avec les informations émanant des magasins d’applications Android et Apple. La société (créée par le Français Bertrand Schmitt) compte en effet près de 800 000 éditeurs d’applications qui utilisent ses outils statistiques, parmi lesquels on peut trouver Spotify, Barclays, Air France ou LVMH.

App Annie explique ces résultats par l’accroissement du parc des smartphones et des tablettes à l’échelle mondiale, qui irait de 3,4 milliards d’unités en 2017, à 6,3 milliards en 2021. À cela, s’ajoute l’évolution des habitudes de consommation, dont l’essor du commerce électronique via les smartphones. La firme estime, en effet, que le chiffre d’affaires correspondant pourrait exploser de 1 200 milliards de dollars à plus de 6 300 milliards de revenus en 2012 (dont plus de la moitié en Asie).

Source
Source 2

via Mac4Ever.com http://ift.tt/1fLI331

June 30, 2017 at 04:40PM

Vu sur le web > Méga-panne chez OVH : plus de 50.000 sites Web dans le noir en pleines soldes

http://ift.tt/2t8hbUh

Méga-panne chez OVH : plus de 50.000 sites Web dans le noir en pleines soldes

Sécurité : Le plantage de baies de disques EMC esten cause, explique Octave Klaba. Et de préciser qu’il s’agit du pire incident de l’hébergeur depuis 2006…

Depuis ce jeudi soir, des dizaines de milliers de sites Web dont le point commun est d’être hébergé par OVH sont inaccessibles. En cause une panne majeure qui frappe l’infrastructure du leader français, un incident d’une grande ampleur qui ne s’était pas vu depuis 2006.

 

Concrètement, c’est une  baie de stockage d’EMC qui est tombée, impactant les sites qui ont opté pour une offre d’hébergement mutualisé, soit 50.000 sur un total de 3 millions hébergé par OVH. Cette offre particulière est hébergée dans deux datacentres, l’un à Gravelines, l’autre à Paris. C’est dans la capitale que cette baie de 96 disques SSD fournie par EMC a planté.

« Il ne veut plus redémarrer, Nous avons contacté le constructeur et essayons de trouver une solution pour récupérer les données hébergées sur cette baie », se lamente Octave Klaba, fondateur et CTO d’OVH. La panne tombe au pire moment : celui des soldes et de nombreux sites marchands sont aujourd’hui paralysés, laissant s’échapper des millions d’euros de chiffre d’affaires. 

Cette nuit,  OVH a commencé à restaurer les données à partir de la dernière sauvegarde sur d’autres machines pour permettre aux sites Web touchés d’être de nouveau accessibles. Cette restauration prend du temps mais elle avance et dépasse désormais les 30%. On peut suivre l’avancée des travaux ici. OVH espère une restauration totale avant minuit.

Dans un message, Octave Klaba donne quelques détails sur la panne et notamment le matériel incriminé. « Il s’agit d’une solution que nous avons mis en place en 2012 pour palier aux problèmes de performances de stockage que nous avons eu en 2012 sur les bases de données. Depuis nous avons fixé la performance sur nos NAS-HA et sur GRA nous n’utilisons plus que nos solutions interne. Le jeudi 29 juin à 18h30, nous avons eu un incident sur l’une de baies de stockage EMC VNX 5400 que nous utilisons pour stocker une partie de bases de données de hébergement mutualisé à P19. L’ensemble ne veut plus redémarrer ».

Et de poursuivre : « Nous avons contacté le constructeur et nous essayons de trouver une solution pour récupérer les données hébergés sur cette baie.  Cette baie de stockage est utilisée pour héberger les bases de données d’hébergement mutualisé. Aussi toutes les bases de données sont backupé tous les 24 heures sur d’autres systèmes de stockage qui sont dans un autre DC à Roubaix: RBX1 ».

« Nous avons lancé la restauration de bases de  données à partir de backup. Cette restauration a commencé vers minuit du matin. Ce matin à 9h, environ 15% de bases de données ont été remises en route en mode « lecture seule »c’est à dire que les sites web peuvent lire les données  dans les bases de données mais ne peuvent pas encore les modifier. Nous continuons la restauration qui va prendre jusqu’à environ ce soir 20h. L’ensemble de process est désormais automatisé et nous avons assez de stockage pour déployer toutes ces bases de données sur P19 ».

« Nous sommes sincèrement désolés pour cette panne. La dernière panne de cette ampleur date de 2006 et à l’époque nous avons remis en question toutes les  technologies de stockage que nous utilisons chez Ovh. Cette panne est une leçon de plus et nous allons vous communiquer les changements qui vont s’opérer dés la fin de cet incident pour éviter de revivre la prochaine panne de cette ampleur dans 10 ans encore », conclut amer le fondateur.

via ZDNet News http://ift.tt/uMk4BG

June 30, 2017 at 04:35PM

Vu sur le web > Apple praises ‘unbelievable’ response to ARKit

http://ift.tt/2s8Gnsj

In a new interview, Apple vice-president of product marketing Greg “Joz” Joswiak says the response to its augmented reality ARKit toolset from the developer community has been “unbelievable.”

“They’ve built everything from virtual tape measures [to] ballerinas made out of wood dancing on floors,” Joswiak said. “It’s absolutely incredible what people are doing in so little time.”

While he wouldn’t share details about a rumored standalone AR headset Apple has hundreds of engineers working on, Joswiak stressed how the widespread usage of Apple mobile devices has the opportunity to make augmented reality into a mainstream technology overnight.

“I think there is a gigantic runway that we have here with the iPhone and the iPad,” he said. “The fact we have a billion of these devices out there is quite an opportunity for developers.

He also voiced his view that the main augmented reality use-cases were likely to involve shopping, furniture placement, education, training and services.

In addition, Joswiak touched on several other topics. These include the fact that Apple is currently working on new male and female voices for Siri, and that Apple has been, “implementing machine learning in our products long before it was ­fashionable to call it machine learning.”

In this regard, Jowswiak brought up the fact that Apple used machine learning to help improve its iPhone keyboard prior to its launch in 2007. (Although he didn’t mention it, Apple also used early artificial intelligence for its original Newton MessagePad device in 1993.)

Everyone loves AR

Greg Joswiak isn’t the first Apple exec to talk up augmented reality in a big way. Recently, Tim Cook told Bloomberg that its impact is likely to be “profound.” “I am so excited about it, I just want to yell out and scream,” he said.

You can check out some of the great developer-driven augmented reality apps Joswiak alluded to here. When it comes to embracing the developer community, Apple’s certainly come a long way from the days before the App Store, when Steve Jobs worried that third-party apps would sully his beautiful creation.

Are you excited about augmented reality? Leave your thoughts below.

Source: The Australian

via Cult of Mac http://ift.tt/2rhzdB3

June 30, 2017 at 01:17PM

Vu sur le web > Samsung serait en train de produire une quantité monstrueuse d’écrans OLED

http://ift.tt/2s9kh98

Samsung serait en train de se préparer pour répondre à la future demande de dalles OLED à destination du prochain iPhone 8. Selon une information issue des chaînes de production, Samsung aurait commencé à construire une ligne de fabrication d’écrans OLED flexibles de 6ème génération appelée «A5 (nom provisoire)», d’une capacité de production pouvant aller jusqu’à 270 000 dalles par mois.

Pour ce faire, le fabriquant devrait effectuer un investissement compris entre 20,1 milliards et 21,0 milliards de dollars. Pour l’instant il est considéré comme le seul fournisseur d’écrans pour l’iPhone 8, mais il n’y a aucune certitude qu’il conserve cette position pour les modèles suivants.

Samsung a déjà développé une de ses usines existantes pour répondre aux commandes de l’iPhone 8, lui permettant d’atteindre des objectifs de production de 135 000 dalles par mois.

Source

via Mac4Ever.com http://ift.tt/1wMqzWG

June 30, 2017 at 02:10PM

Vu sur le web > Minority Report : Apple travaille toujours sur une interface gestuelle

http://ift.tt/2tu4B4E

Minority Report : Apple travaille toujours sur une interface gestuelle

Les brevets concernant une interface gestuelle se multiplient chez Apple: il y a quelques jours, l’USPTO rendait public un brevet d’Apple concernant une caméra 3D capable de scanner les mouvements de la main, une caméra destinée à une interface pour des Mac futuristes…ou des lunettes (AR ?). Sans trop de surprise, on apprenait que ce brevet avait été déposé par des ingénieurs de PrimeSense (les inventeurs du Kinect de la Xbox), une société rachetée par Apple il y a quelques années.

L’USPTO publie aujourd’hui un autre brevet Apple sur un thème « voisin », qui décrit cette fois « une interface basée sur les mouvements« . Selon le descriptif du brevet, cette interface peut être adaptée pour une console de jeu, une box télé (Apple TV), une télévision, ou encore des appareils domestiques pour la maison ou la cuisine.

Et une fois encore, le créateur de ce brevet a travaillé pour les forces israéliennes de défense ((IDF) puis pour PrimeSense en tant qu’ingénieur spécialisé dans les prototypes d’interface. Il est aussi intéressant de noter que le brevet en question a été déposé très récemment puisqu’il est daté du mois de janvier 2017.

via iPhoneAddict.fr http://iphoneaddict.fr

June 29, 2017 at 08:54PM

Vu sur le web > Cloud : le géant français OVH s’ouvre une ligne de crédit de 400 millions d’euros

http://ift.tt/2u2tP7o

Décidément, l’argent coule à flots pour OVH, qui ne cesse d’accélérer pour conquérir le monde. La licorne française basée à Roubaix, déjà leader européen du cloud, annonce jeudi 29 juin un afflux important de liquidités, sous la forme d’une ligne de crédits de 400 millions d’euros, réalisée auprès d’un pool bancaire de neuf établissements.

Parmi eux figurent ses huit partenaires historiques, dont la filiale Corporate & Investment Banking de la Société Générale, CIC Nord-Ouest, le groupe Crédit Agricole ou encore HSBC France. La filiale parisienne de l’américain JP Morgan les rejoint.

Une ligne de crédit confirmée

Selon l’entreprise, cette opération d’envergure permet de « renforcer sa structure de financement afin de soutenir sa stratégie d’expansion globale dans les cinq prochaines années« .

Concrètement, OVH recourt à une ligne de RCF, pour revolving credit facility ou crédit confirmé. Il s’agit d’une ligne de crédit confirmée à court terme et à moyen terme, qui permet à une société de s’assurer, durant une période déterminée, de la disponibilité de fonds sans avoir à s’endetter et en gardant les liquidités sur son bilan.

Poursuivre l’expansion à l’international

Cette décision intervient alors que la licorne française, fondée par Octave Klava en 1999, a décidé d’accélérer depuis octobre dernier et sa levée record de 250 millions d’euros, la plus importante de l’année 2016 en France, menée auprès des fonds d’investissement KKR et TowerBrook.

OVH va ainsi pouvoir financer confortablement une partie de son plan de développement et d’investissement ambitieux de 1,5 milliard d’euros d’ici à 2020, pour renforcer sa domination du marché du cloud d’entreprise européen et s’installer dans le reste du monde.

« Nous allons poursuivre la mise en œuvre de notre plan stratégique à travers un déploiement international, la consolidation de notre position sur le marché digital, l’accélération de notre croissance auprès des clients Entreprise et le renforcement et la structuration de notre organisation, afin de tirer le meilleur profit des opportunités de marché », explique Nicolas Boyer, le directeur financier de l’entreprise, dans un communiqué de presse.

Effectivement, OVH met particulièrement le cap sur l’Amérique du Nord et l’Asie. La licorne possède aujourd’hui 270.000 serveurs déployés au sein de 20 centres de données dans cinq pays en Amérique du Nord, en Europe et en Asie Pacifique. Le groupe délivre ses services de cloud (privé, public et hybride) à plus d’un million de clients à travers le monde et a généré un chiffre d’affaires proche de 400 millions d’euros sur l’exercice 2016-2017.

Le plan d’expansion global comprend notamment l’ouverture de nouveaux centres de données en Australie, à Singapour et en Pologne. Deux autres datacenters sont en cours de construction en Allemagne et au Royaume-Uni. Aux Etats-Unis, où OVH a ouvert une nouvelle société l’an dernier, deux nouveaux datacenters devraient bientôt êtres achevés.

> Pour aller plus loin : Pourquoi le français OVH rachète le cloud de l’américain VMWare

via La Tribune http://ift.tt/1gouGom

June 29, 2017 at 04:49PM

Vu sur le web > Oculus Rift : L’ex-PDG finance un logiciel pour pirater les jeux du casque

http://ift.tt/2t4JB1v

Co-fondateur d’Oculus VR et donc papa de l’Oculus Rift, Palmer Luckey a été démis de ses fonctions de PDG de la société il y a quelques mois. Il refait surface avec un fait divers plutôt surprenant qui en dit long sur son amertume vis-à-vis de son ancienne boîte : l’homme a en effet donné 2000 $ à Revive, un logiciel permettant d’ajouter le catalogue de jeux en Réalité virtuelle du Rift à celui du HTC Vive.

L’information provient directement du Patreon des auteurs du logiciel, qui ont remercié l’ancien boss d’Oculus VR pour sa généreuse donation. Reste à voir si le financement s’arrêtera à ce niveau ou si Palmer Luckey compte aller encore plus loin, en sachant que le jeune entrepreneur était parti du groupe Facebook en mars dernier après avoir connu quelques déboires (perte du procès contre Zenimax et amende de 500 millions de dollars pour sa boîte, financement d’un groupe d’activistes favorables à Trump…).

Profil de Kaaraj,  Jeuxvideo.com

Par

Kaaraj

, Journaliste jeuxvideo.com

MPTwitter

via JeuxVideo.com http://ift.tt/sumK0l

June 29, 2017 at 03:32PM

Vu sur le web > Télécoms: Bpifrance investit 12 millions dans l’équipementier Ekinops

http://ift.tt/2toto9Q

Bpifrance a finalement choisi d’épauler Ekinops. La banque publique d’investissement a annoncé jeudi qu’elle allait investir 12 millions d’euros dans l’équipementier télécoms. Lequel a, de son côté, confirmé le rachat de son concurrent OneAccess pour 58 millions d’euros. Ekinops, fournisseur de systèmes de transmissions sur fibres optiques pour les réseaux télécoms, avait annoncé fin mars être entré en négociations exclusives pour le rachat de OneAccess, spécialiste des box multi-services pour les entreprises.

Augmentation de capital en vue

Ekinops, basé à Lannion, a confirmé jeudi avoir signé un accord définitif en ce sens et a par la même occasion annoncé que l’opération serait financée à hauteur de 24 millions d’euros par Bpifrance et le fonds Aleph Partners, les deux entités y contribuant chacune à hauteur de 12 millions. L’acquisition, que le groupe breton compte conclure lors du troisième trimestre 2017, doit aboutir à une entité dégageant 76 millions d’euros annuels de chiffres d’affaire.

Dans un premier temps, Ekinops prévoit de lancer une première augmentation de capital « d’un montant compris entre 12 et 13 millions d’euros », puis une seconde « au même prix » réservée à Bpifrance et Aleph Partners. Le rachat de OneAccess sera ensuite réalisé à parts égales en numéraire et en émission d’actions nouvelles par Ekinops, au prix unitaire de 7,25 euros, soit 16% de plus que le cours de clôture du titre mercredi à la Bourse de Paris.

(avec AFP)

via La Tribune http://ift.tt/1gouGom

June 29, 2017 at 02:35PM

Vu sur le web > The French president’s official photo features two smartphones

http://ift.tt/2skQiPJ

French President Emmanuel Macron today released his official photo, which features the newly-elected head of state standing in front of his desk. The photo is perfectly centered, with Macron framed by French and EU flags in front of an open window, but it’s the items on his desk that are most interesting: three books, a clock, and what appear to be two smartphones.

Including the smartphones is a deliberate and telling decision for Macron, who has positioned himself as a pro-business politician who wants to bolster France’s startup economy. It may also be the first time that smartphones have ever been featured in an official portrait for a head of state; it’s at least a first for a French president, according to the news station LCI.

A video tweeted by Sibeth Ndiaye, an Élysée spokeswoman, shows the president carefully arranging the two phones on his desk. An iPhone text message sound can be heard in the background of the video, and the top device includes what appears to be the iPhone home button and fingerprint reader. (Today is also the 10-year anniversary of the first iPhone going on sale.)

More than 50,000 copies of the new photo will be placed in city halls, police stations, and embassies around France, according to French media outlet BFM TV.

via The Verge – All Posts http://ift.tt/1jLudMg

June 29, 2017 at 01:56PM

Vu sur le web > Le campus start-ups Halle Freyssinet inauguré ce soir par Emmanuel Macron

http://ift.tt/2u1PoVC

Quatre ans après l’annonce du chantier de transformation de la Halle Freyssinet en immense incubateur à start-ups, le projet soutenu par Xavier Niel et la Ville de Paris sera inauguré ce soir. Rebaptisé Station F, le site a vocation à héberger et créer une émulation autour de 1000 start-ups, avec la volonté d’accueillir des porteurs de projets aux profils diversifiés.

L’immense incubateur à start-ups créé à la Halle Freyssinet à l’initiative de Xavier Niel, fondateur de Free, avec la Ville de Paris et La Caisse des Dépôts, ouvre enfin ses portes avec l’objectif d’accueillir un millier de start-ups et 3 500 jeunes entrepreneurs. Rebaptisé Station F, le bâtiment classé de 34 000 mètres carrés racheté à la SNCF doit être inauguré ce soir par le président de la République, Emmanuel Macron, aux côtés de maire de Paris Anne Hidalgo et de l’architecte Jean-Michel Wilmotte. L’annonce du projet remonte déjà à début 2013 et vient renforcer le paysage des incubateurs parisiens qui comprend, parmi d’autres, le Cargo ou le Tremplin. Le lieu réaménagé sur la Halle Freyssinet constituera « la plus grande concentration de start-ups au monde, plus importante que dans la Silicon Valley », a affirmé ce matin Xavier Niel interviewé sur France Inter en estimant que les entreprises que l’on crée aujourd’hui seront les emplois de demain.

A la Halle Freyssinet, les espaces proposés aux start-ups sont distribués autour d’un gigantesque hall. (crédit : Patrick Tourneboeuf)

De grandes écoles et entreprises se sont associées à l’initiative pour accompagner les start-ups. Parmi elles, HEC Paris, Microsoft France qui s’engage ici pour constituer un « catalyseur » sur le terrain de l’intelligence artificielle, Facebook, Vente Privée, Zendesk, Naver, Ubisoft ou encore Numa. Pour rejoindre le campus, les jeunes porteurs de projets peuvent rejoindre l’un des 26 programmes proposés. Sur le site, les jeunes pousses trouveront des ressources matérielles (stations de travail collaboratives, atelier d’impression 3D et générateur de vortex…), des services (autour de l’INPI notamment) et de l’accompagnement (notamment celui de la French Tech) pour les aider à créer leur structure. 

Le campus s’ouvre sur de vastes espaces de travail communs. Espérons pour les jeunes entrepreneurs que des cloisons mobiles viendront réduire le brouhaha comme dans les incubateurs californiens (crédit : PT)

Station F abrite aussi des lieux typiques de ceux que l’on s’attend à trouver dans un incubateur à start-ups. (Crédit : PT).

Promouvoir la diversité dans le profil des entrepreneurs

Dans ce projet co-financé avec la Caisse des dépôts sur lequel il n’a pas de rentabilité à atteindre, dit-il, le fondateur de Free a investi lui-même 250 millions d’euros avec l’envie rien moins que de « transformer Paris », de transformer la France, de créer une image et « une ambiance qui va donner envie aux jeunes de venir », a-t-il expliqué ce matin sur France Inter. A l’instar de ce qu’il a fait avec 42, l’école qui forme des jeunes de tous horizons aux professions du numérique (un établissement aujourd’hui répliqué en Californie), Xavier Niel veut aussi diversifier le profil des créateurs d’entreprise. La Halle Freyssinet doit donc aussi accueillir des jeunes au profil différent de celui des créateurs habituels de start-ups – le plus souvent issus d’écoles de commerce et d’ingénieurs – pour permettre des succès à l’américaine. Le fondateur de Free estime que « l’envie de créer une start-up est plus importante que le bagage ».

Le 26ème programme proposé par Station F est baptisé Fighters Program. L’incubateur dit rechercher des « battants », qui ne disposent pas obligatoirement de diplômes, peuvent être issus de zones défavorisées, avoir des histoires personnels difficiles, être immigrant, mais qui travaillent déjà sur un projet. Les start-ups sélectionnées auront accès aux ressources du programme Founders gratuitement pendant un an. Les candidatures au Fighters Program sont ouvertes jusqu’au 2 octobre 2017 pour un accueil en janvier 2018.

Faire venir des start-ups étrangères en France

Interrogé sur les difficultés à faire financer une jeune pousse en France au-delà de son amorçage, dans sa phase de développement, le dirigeant d’Iliad souligne que la France est devenue un pays où il est facile d’entreprendre. A ce sujet, il a évoqué la volonté de faire venir des start-ups étrangères en France. « Dans la création de start-ups, nous étions les derniers, nous sommes maintenant au-dessus de Berlin », a-t-il pointé en soulignant que le financement est très bien fait et en insistant sur le « travail fantastique » effectué par Bpifrance. Concernant les levées de fonds au stade du développement, « vous aurez des investisseurs quand vous aurez un projet qui marche », a-t-il répondu.

Des transformations doivent s’opérer en France, juge-t-il en comparant les grandes entreprises cotées aux Etats-Unis, la majorité d’entre elles évoluant dans les nouvelles technologies, avec le CAC 40 français « où c’est tout l’inverse ». « Si on ne crée pas de petites sociétés, on n’en créera jamais de grosses », indique-t-il. Sondé sur la réforme du code du travail, il a ajouté que ce n’était pas tant de start-ups que l’on avait besoin, mais de souplesse et de fluidité dans le travail et sans détruire les acquis sociaux. En complément à la Halle Freyssinet, il est également prévu de disposer d’une offre de 900 logements, à Ivry, pour les jeunes entrepreneurs.

via Toutes les actualités http://ift.tt/1armexL

June 29, 2017 at 01:02PM