Vu sur le web > 4G sur Windows 10 : Orange, premier opérateur français à signer avec Microsoft

http://ift.tt/2rbBAsi

Les ordinateurs sous Windows 10 seront bientôt compatibles avec la 4G et Orange fait partie des premiers opérateurs dans le monde à s’engager sur ce nouveau marché.

Microsoft veut des ordinateurs « always connected »

Après avoir mis un coup d’accélérateur à son projet de proposer des machines sous Windows 10 avec processeur ARM, Microsoft est revenue sur son ambition de généraliser les PC connectés à la 4G.

Cette stratégie concerne aussi bien les machines avec processeurs ARM qu’Asus, HP et Lenovo vont fabriquer, que des machines avec processeurs Intel venant de Dell, Huawei, Vaio et Xiaomi. Concrètement, ces machines intégreront une eSIM, une carte SIM universelle compatible avec tous les opérateurs, et un modem 4G, ce qui leur permettra d’avoir une connexion permanente, comme nos smartphones, et donc recevoir des notifications en direct.

 

Orange parmi les opérateurs partenaires

Les clients pourront choisir leurs forfaits sur le Windows Store, parmi les opérateurs ayant signé un partenariat avec Microsoft. Ils sont pour le moment 16 à travers le monde dans la liste communiquée par la firme de Redmond :

  • AT&T
  • T-Mobile
  • Vodafone
  • Orange
  • Swisscom
  • BT/EE
  • Gemalto
  • 3
  • Tele2
  • KDDI
  • Oberthur
  • GigSky
  • China Mobile

Seul Orange fait partie des opérateurs disponibles en France, mais on peut également noter la présence de Swisscom pour nos amis suisses. On ne sait toutefois pas encore s’il s’agit bien de la filiale française qui est concernée, ce sera probablement le cas, ni quels seront les forfaits proposés par l’opérateur.

Les premières machines compatibles devraient arriver avant la fin de l’année, probablement à l’automne lors de la sortie de Windows 10 Fall Creators Update.

via FrAndroid – LA communauté francophone Android http://ift.tt/vQmiRQ

May 31, 2017 at 11:42AM

Vu sur le web > De nouveaux Mac, des iPad et un Magic Keybord présentés à la WWDC ?

http://ift.tt/2raK1DW

Alors que plusieurs rumeurs laissaient entendre qu’Apple pourrait lever le voile sur de belles nouveautés matérielles à la keynote de la WWDC, Consomac a récemment découvert qu’Apple avait demandé à l’Eurasian Economic Commission l’autorisation de commercialiser en Russie plusieurs nouveaux Mac, iPad et un clavier sans fil.

La Pomme aurait ainsi dans ses cartons 5 Macs sous macOS 10.12, portant les numéros de modèles A1289, A1347, A1418, A1419 et A1481, quatre nouvelles tablettes sous iOS 10 (modèles A1671 et A1709, A1670 et A1701) ainsi qu’un clavier sans fil.

En marge de la présentation d’iOS 11, macOS 10.13, tvOS 11 et watchOS 4, Apple pourrait donc lever le voile lundi prochain sur de nouveaux MacBook, MacBook Air et MacBook Pro, voire sur un iMac inédit (iMac Pro ?), mais aussi sur une nouvelle génération d’iPad Pro 12,9 », accompagnée d’un modèle de 10,5 pouces, et peut-être d’un clavier sans fil doté d’une Touch Bar.

Réponse dans quelques jours…

Source

via Mac4Ever.com http://ift.tt/1fLI331

May 31, 2017 at 07:12AM

Vu sur le web > Microsoft rolls out Windows Mixed Reality headsets from Dell, ASUS, and Lenovo

http://ift.tt/2riZkt2

Mixed Reality is about to get much more exciting.

Microsoft announced Windows Mixed Reality developer kits from Acer and HP earlier this month at Build, and the company is now introducing headsets from Dell, ASUS, and Lenovo. Microsoft’s VP for Partner Devices and Solutions Peter Han showcased the new headsets during the company’s Computex 2017 keynote.

Windows Mixed Reality

ASUS’ « fast, powerful, and ultra-light » headset has a 3D polygonal front panel, and will come with a six degrees of freedom (DOF) tracked motion controller for an immersive MR experience. No mention of when the HMD will be available, but it looks like it won’t be on sale this year.

ASUS mixed reality

Dell, meanwhile, is looking to deliver an « affordable consumer headset » that will make its debut by the holiday season. The headset is designed by the same teams that work on XPS and Alienware PCs, and features user-replaceable cushions along with a weight-balanced headband that lets you wear the headband for extended periods of time. The HMD also has a flip-up visor and cable routing.

Dell mixed reality

Finally, Lenovo’s Windows Mixed Reality offering will be an « incredibly affordable » HMD that features « built-in sensors to enable inside-out tracking and simplified set-up. » The headset will be available sometime later this year.

Lenovo mixed reality

What do you guys think of the new Windows Mixed Reality headsets?

via Windows Central http://ift.tt/1U7P7Lk

May 31, 2017 at 04:21AM

Vu sur le web > Microsoft préparerait un reboot de Windows Mobile

http://ift.tt/2rnaK0z

C’est un peu comme dans les séries et les films. On recycle, on réécrit les histoires. En informatique c’est un peu pareil parfois. Selon nos confrères de MSpoweruser, Microsoft travaille à un reboot de Windows Mobile. Comprendre : on change tout ou presque. Depuis la refonte de l’offre mobile avec Windows Phone 7.x puis 8 et 8.1, Microsoft n’a jamais réussi à s’imposer sur un marché capté par Google et Apple. Le rachat de Nokia n’y a rien fait et surtout les constructeurs n’ont pas suivi. Depuis les dernières versions de Windows 10, la partie mobile ne donne pas beaucoup de signes de vie. Mais promis, Microsoft travaille à autre chose : donc de différent pour pouvoir se démarquer et proposer une autre expérience : nouvelles fonctions, nouvelle interface ? Personne ne le sait vraiment. Mais des rumeurs circulent depuis plusieurs mois. 

L’article évoque une hypothèse sur Windows 10 version ARM en remplacement de la version mobile. Pourquoi pas, mais ce n’est pas forcément la meilleure idée (un OS optimisé est toujours mieux) et le chantier est loin d’être terminé, l’échec de Windows RT ne doit pas se répéter. Oui si Microsoft revient sur le mobile en force, il doit absolument se démarquer et surtout, convaincre les constructeurs de suivre le mouvement, ainsi que les développeurs pour avoir des apps. 

Si le projet existe bel et bien, et nous le croyons fortement, il ne devrait pas aboutir avant 2018, ce qui collerait bien avec les déclarations qu’il n’y aurait pas de Surface Phone avant l’année prochaine. Mais pendant ce temps, les principaux concurrents continuent à avancer. Mais l’avantage avec 2-3 % du marché, c’est que l’on peut prendre des risques et faire des choix radicaux. Un Android ou un iOS ne peut pas rompre radicalement avec la base installée, provoquant forcément une inertie de la plate-forme et des évolutions lentes. Quelques choix peuvent se faire : Google introduit un nouveau langage dans Android ou Apple qui impose les apps 64-bit.  

Qu’en pensez-vous ?

source : http://ift.tt/2rR683v

François Tonic

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

via Flux RSS de Programmez http://ift.tt/2rIKr2W

May 31, 2017 at 04:01AM

Vu sur le web > Andy Rubin says the Essential Home will be able to run Siri, Assistant and Alexa

http://ift.tt/2rSTxx3

Or at least, Essential will extend the offer to their makers.

Android co-founder Andy Rubin says he wants his new Home device to run Siri, Alexa, Google’s Assistant, or whatever other virtual assistant consumers want to keep using.

He told Walt Mossberg at the Code Conference at the Terranea Resort in California that this is in keeping with what consumers want, and that to only allow one assistant on a device is the wrong strategy.

“All of these [companies] have ecosystem envy and want to create their own ecosystem,” Rubin said. “But consumers don’t want just Samsung stuff in their house. They want diversity.”

He added that anyone only allowing their own virtual assistant software on their devices “is going to fail.”

The Essential Home has a screen, making it look a bit like the Echo Show from Amazon, and shares a name with the smart-home hub from Rubin’s former employer, Google. It runs Essential’s new operating system Ambient OS (think ambient computing), designed for operating smart homes.

Ambient will be open source and will follow a similar development and deployment process as Android, said Rubin. Mossberg commented that this process has led to the fragmentation of Android versions across devices, which has resulted in uneven access to updates for consumers.

Mossberg estimated that fewer than 30 percent of Android devices have the latest version of Android.

“I think we have a solution for that. I think we have a better plan,” said Rubin, but declined to share further details.

The idea behind smart speaker devices like the Essential Home is for there to be a central point through which users can control other smart home devices, from multiple makers. Rubin has long been a fan of designing devices and software for interoperability, and making Ambient OS compatible with other companies’ virtual assistant software would fit with that vision.

Rubin said there’s no price or planned date of release yet for the Home, but the Android phone from Essential is slated to ship in about 30 days.

Watch: Andy Rubin on different ecosystems


via Recode – All https://www.recode.net/

May 30, 2017 at 09:42PM

Vu sur le web > Les objets connectés sont en mesure de dévoiler votre vie à votre FAI

http://ift.tt/2qyhEgg

via 01net. Actualités http://ift.tt/1XjxMMK

May 30, 2017 at 01:15PM

Vu sur le web > Avec le smartphone Essential PH-1, le père d’Android défie Apple et Samsung

http://ift.tt/2r7Wzw7

Ecran sans bordures, Snapdragon 835, 4GB de RAM et deux capteurs de 13 MP sur le dos.

Andy Rubin, l’un des cofondateurs d’Android (qui a quitté Google en 2014), lance sa marque Essential. Depuis quelques mois, cette entreprise fait l’objet de nombreuses rumeurs. Et aujourd’hui, elle lève enfin le voile sur son premier smartphone.

Il ne s’agit pas d’un flagship-killer comme les smartphones OnePlus, ni d’un produit de gamme intermédiaire comme les premiers Nokia sous Android, mais bel et bien d’un mobile haut de gamme qui défie le Galaxy S8 ainsi que le prochain iPhone.

Pour ce modèle PH-1, Essential s’aligne avec les récents produits de LG et Samsung, en adoptant le design sans bordures.

D’une résolution de 2560 x 1312 (QHD), l’écran fait 5,71 pouces de diagonale (avec les bordures arrondies). Le dos est en céramique et le châssis en titane, ce qui rendrait le mobile plus robuste que ceux des concurrents qui choisissent le plastique ou l’aluminium.

Sous le capot, Essential a également fait en sorte de rivaliser avec les smartphones hauts de gamme de 2017, optant pour une plateforme Snapdragon 835 comme celui du Galaxy S8, avec 4 GB de mémoire RAM et 128 GB de stockage interne. La batterie quant à elle est de 3 040 mAh, rechargeable via USB Type-C.

Naturellement, le smartphone d’Andy Rubin est sous Android Nougat. Et le système d’exploitation ne devrait pas subir beaucoup de customisation puisque la marque Essential est justement contre les bloatwares.

Côté photos, Essential a placé un double capteur de photos sur le dos de son smartphone, deux APN de 13 MP (couleur + mono). En façade, on a un capteur de 8 MP.

Petit détail : il n’y a pas de prise jack.

Un smartphone modulaire

Là où Essential se distingue, c’est avec sa modularité. Comme l’avaient suggéré les rumeurs, le PH-1 dispose sur son dos d’un connecteur spécial qui permet d’ajouter des modules. Le premier, présenté aujourd’hui, est une petite caméra à 360° qui dispose de deux capteurs 12 MP.

Prix et disponibilité

L’Essential PH-1 est disponible en noir et en blanc pour un prix de 699 dollars. Il sera vendu aux Etats-Unis dans quelques semaines. On ne sait pas encore quand il arrivera en Europe.

via Presse-Citron http://ift.tt/2oo2RED

May 30, 2017 at 11:26AM

Vu sur le web > Intel : grosse puissance pour Coffee Lake ?

http://ift.tt/2rflg85

Après les puces Kaby Lake, qui pourraient débarquer dans les ordinateurs portables d’Apple dès la semaine prochaine à l’occasion de la WWDC 2017 (lire :

Trois nouveaux MacBook à la WWDC ?

), de nouvelles générations de processeurs seront commercialisées par Intel en fin d’année. Pour les ultra-portables, il s’agira de Cannonlake, qui inaugurera la gravure d’une précision de 10 nanomètres. Pour les autres ordinateurs (dont le MacBook Pro), il s’agira de Coffee Lake, qui sera la troisième génération de processeurs gravés avec une finesse de 14 nanomètres. Il faudra encore un peu patienter pour découvrir tous les détails, mais Intel a aujourd’hui

annoncé

avoir mesuré des gains en performance de l’ordre de 30% par rapport aux modèles actuels équivalents.

Coffee Lake évolution

Alors que les progrès d’une génération de processeurs à l’autre sont généralement de l’ordre de 10% à 15%, les chiffres avancés par Intel sont impressionnants. Ces mesures restent bien sûr à prendre avec recul : le fondeur présente toujours ses processeurs sous le meilleur jour. Il semblerait toutefois que les progrès seront sensiblement plus importants que ce à quoi nous pouvions initialement nous attendre. Rendez-vous dans quelques mois !

via Consomac – Les news http://consomac.fr

May 30, 2017 at 04:40AM

Vu sur le web > L’iPhone serait-il devenu un indicateur financier ?

http://ift.tt/2rj32ov

Depuis plusieurs mois, les analystes financiers aiment (vraiment beaucoup) Apple. Pour preuve, ils n’en finissent pas de réévaluer à la hausse le prix cible de l’action AAPL, multipliant les notes internes sur les rumeurs de l’iPhone et les supercycles des smartphones.

Michael Walkley, analyste spécialisé chez Canaccord Genuity, est revenu sur la question sous un autre angle. Il envisage en effet non pas la part de l’iPhone sur le marché des smartphones, mais le pourcentage de bénéfices qu’il représente, faisant du smartphone à la Pomme un véritable référentiel financier.

En effet, pour lui, c’est l’étude des bénéfices qui va permettre de connaître la véritable santé des entreprises et leur possibilité de progression à long terme. Pour lui, une part de marché importante (en nombre d’unités vendues) est vitale pour couvrir ses coûts fixes tels que la recherche et le développement. Mais si l’entreprise ne génère pas suffisamment de bénéfices, la question de sa présence sur le marché se pose inévitablement, à moins de trouver d’autres solutions.

Ainsi, pour l’iPhone, la part de marché (en unités) s’est maintenue dans une moyenne basse depuis 2013, alors que les profits engendrés (sur le marché des smarpthones) ont été beaucoup plus élevés. Walkley constate la représentativité l’iPhone, à partir de 2013 pour confirmer sa théorie :

– 2013: 62%
– 2014: 77%
– 2015: 90%
– 2016: 83%
– 2017 1er trimestre: 83%

Selon ces chiffres, Apple génère à elle seule presque tous les bénéfices de l’industrie des smartphones en 2015 (année de sortie des iPhone 6 et 6Plus). De plus, même si elle est légèrement retombée depuis, elle monopolise toujours le marché (en termes de bénéfices). Selon l’analyste, Cupertino a tout fait pour maintenir des marges brutes élevées. Michael Walkley est persuadé qu’en travaillant sur une base d’utilisateurs très fidèles et une stratégie de prix élevés, Apple a peu de chance de voir sa position de leader (toujours en termes de bénéfices) s’affaiblir.

Dans ce schéma, on constate que Samsung se place généralement en deuxième position, même si, depuis 2015, ses bénéfices -tirés des smartphones- ont également diminué. Huawei prend la troisième position et représente maintenant 5% des bénéfices de l’industrie. À l’autre bout, Walkley estime que HTC, LG, Lenovo, Microsoft et Sony se situent, quant à eux, juste au seuil de rentabilité, alors que ce sont de grandes entreprises qui peuvent supporter des pertes. Pour lui, la question d’arrêter l’hémorragie ou d’investir davantage se posera inévitablement.

Source

via Mac4Ever.com http://ift.tt/1fLI331

May 30, 2017 at 04:35AM